Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

siège

CDC: Aliou Sall passe le témoin à Cheikh Bâ dans la discrétion

YERIMPOST.COM On l’attendait pour hier, mercredi 10 juillet, mais le directeur sortant était « occupé » à livrer sa version des faits dans le scandale Petrotim aux enquêteurs de la Division des investigations criminelles. Aujourd’hui, jeudi 11 juillet, la passation de service entre Aliou Sall et Cheikh Ahmed Tidiane Bâ se déroule dans les locaux de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Arrivés tôt ce matin devant le siège de la CDC pour immortaliser l’instant, les journalistes ont tout bonnement été éconduits sous prétexte que la cérémonie est réservée aux « travailleurs ». Une passation de service à huis clos ! Les forces de l’ordre, qui étaient en place aux premières heures de la matinée, quadrillent le périmètre pour filtrer les entrées. La cérémonie a démarré un peu avant 11 heures et, pour le moment, rien n’a filtré…

Attendu à son siège, Ousmane Sonko fait faux bond et dézingue Macky Sall à l’Obelisque

YERIMPOST.COM Ousmane Sonko n’avait pas différé sa réplique à Aliou Sall qui soupçonne la main des agents de Impôts et domaines dans le financement de sa campagne électorale. A la place de l’Obelisque, où le leader de Geum Sa Bopp, Bougane Gueye Dani, avait appelé à un rassemblement, le leader du Pastef a répondu au frère du chef de l’Etat. « Moi je n’ai pas volé l’argent du pétrole pour m’enrichir », a-t-il asséné. Pour lui, le moment est venu de se débarrasser du régime de Macky Sall.  »Nous sommes au bout de 7 années de mandature de Macky Sall, des années marquées par des détournements de deniers publics, le bradage de notre économie au profit des étrangers, la gestion clanique et familiale du pouvoir», a proclamé Ousmane Sonko qui a aussi exhorté le peuple à avoir l’habitude de répondre à l’appel des hommes politiques. «Nous avons l’occasion historique de reprendre notre destin en main», a-t-il conclu.







Construction du siège de l’APR: Une querelle violente secoue l’Ordre des architectes

YERIMPOST.COM L’APR veut se doter d’un joyau digne de ce nom. Un siège qui serait construit sur une superficie de 600 mètres carrés et confié à l’architecte Emile Diouf. Ce choix secoue l’Ordre des architectes du Sénégal. Diouf est accusé d’être entré par effraction dans le projet et d’avoir mené une concurrence déloyale à son confrère Ousseynou Faye, du cabinet Ingénierie, Architecture et Urbanisme.

Une plainte a été déposée au niveau de l’Ordre des architectes par Ousseynou Faye qui accuse Emile Diouf de « plagiat, et concurrence déloyale », ce qui est en porte faux avec la déontologie, viole la loi 78-744 du 6 juillet 1978 et le decrét 83-209 du 10 mars 1993, lesquels interdisent formellement à un architecte de s’engager dans un projet entamé par un confrère.

Abdoulaye Emile Diouf du cabinet « Oscar Afrique » a été saisi par courrier par le conseil qui lui a demandé de faire parvenir tous les éléments en sa possession pour « procéder à un examen rapide et équilibré de ce dossier, en vue de son règlement définitif ».

Ousseynou Faye et ses associés demandent au conseil de se pencher sur les «risques de collusion et d’intelligence » dus à la position de l’épouse de Abdoulaye Emile Diouf, architecte des Palais de la république du Sénégal, qui mène plusieurs autres activités.

www.yerimpost.com

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR