Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

sit-in

Sit-in du FRN: Ousmane Sonko, le présent le plus absent

YERIMPOST.COM Le sit-in du Front de résistance nationale de ce vendredi 11 janvier a été sanctionné par les présences de presque tous les leaders du Collectif des 25. Egalement présent à la place de la Nation, le leader de Pastef/Les Patriotes a pourtant intrigué plus d’un. Et pour cause: « Ousmane Sonko est souffrant. Il faut l’excuser pour la prise de parole! » Ce message a été adressé par le speaker de la manifestation pour justifier le mutisme de l’ancien inspecteur des impôts, bien vissé sur sa chaise à écouter ses « compagnons de guerre ». Au centre des débats depuis les révélations de Madiambal Diagne et ses « connexions dangereuses » avec Tullow Oil, Ousmane Sonko serait-il en train d’accuser le coup ?

Sit-in du Frn: Issa Sall, seul adversaire de Macky Sall présent

YERIMPOST.COM Comme prévu, le Front de résistance nationale (Frn) a tenu son sit-in à la place de la nation. Le premier constat de cette manifestation politique de l’opposition est qu’un seul candidat, parmi les adversaires de Macky Sall retenus par le Conseil constitutionnel, était présent. Il s’agit du candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR), Issa Sall. Idrissa Seck, Khalifa Sall, Karim Wade, Me Madické Niang et Ousmane Sonko se sont tous fait représenter.
Dans son allocution, le Pr Sall ne voit même pas le président sortant au 2nd tour de la présidentielle. «Il faudrait éliminer Macky Sall dès le premier tour de cette élection. Cela est bien possible. Il suffit juste que les Sénégalais restent déterminés», a déclaré le candidat du PUR.

Sit-in de l’opposition annulé: Aly Ngouille Ndiaye n’y croit pas

YERIMPOST.COM Le ministre de l’Intérieur ne veut aucune mauvaise surprise venant de l’opposition. Des forces de l’ordre ont envahi les rues du centre-ville pour barrer la route à l’Initiative pour des élections démocratiques (IED). L’annulation du sit-in prévu ce jour devant le ministère de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye n’y croit pas vraiment. Craignant d’être dupés par l’opposition, des dizaines de policiers jonchent les artères du Plateau et toutes les voies qui mènent vers le ministère.



Le préfet de Dakar interdit le sit-in, l’IED ne l’entend pas de cette oreille

YERIMPOST.COM Le préfet de Dakar a décidé d’interdire le sit-in de l’opposition. Une décision qu’Alioune Badara Samb a prise au moment où les membres de l’Initiative pour des élections démocratiques (IED) étaient dans la banlieue pour un meeting. Le motif évoqué par le préfet de Dakar pour justifier cette interdiction est le même: risque de trouble à l’ordre public.

Mais c’est sans compter avec les stratèges qui siègent au sein de cette coalition de l’opposition. En effet, au moment où leur sit-in de ce vendredi essuyait un refus, Oumar Sarr, Mamadou Lamine Diallo, Ousmane Sonko entre autres leaders décidaient de délocaliser la manifestation. L’Initiative pour des élections démocratiques a appelé tout le peuple à faire le déplacement à l’Assemblée nationale le jour de l’adoption du système de parrainage par les députés. Un appel à la mobilisation qui rappelle étrangement cette journée du 23 juin 2011.




Encore un sit-in devant le ministère de l’Intérieur

YERIMPOST.COM L’opposition sera à nouveau devant le ministère de l’Intérieur ce vendredi 23 mars. Le sit-in avorté du 9 mars dernier n’a pas dissuadé les partisans du Parti démocratique sénégalais ainsi que ses sympathisants et alliés. Les populations sont conviées au sit-in prévu ce vendredi devant le ministère de l’Intérieur pour exiger le départ d’Aly Ngouille Ndiaye entre autres revendications. Avant cela, le Parti démocratique sénégalais appelle à une mobilisation générale pour ce jeudi 22 mars à Pikine et Guédiawaye dans un méga-meeting qu’il organise « pour accentuer la pression sur le régime actuel et ainsi précipiter sa chute. »




(URGENT) Sit-in de l’IED: Decroix et Oumar Sarr interpellés ! 

YERIMPOST.COM L’initiative pour des élections démocratiques (IED) avait du mal à dérouler son projet de sit-in à la place Washington. Le préfet de Dakar ne s’est pas limité à interdire ce sit in. Il a aussi pris toutes les dispositions pour faire capoter ce projet des leaders de l’opposition. Le centre-ville de Dakar avait été quadrillé par les Forces de l’ordre dès les premières heures de la matinée. La Rfm nous apprend que Mamadou Diop Decroix et Oumar Sarr, qui tentaient de braver l’interdiction de l’autorité administrative, ont été interpellés.

Sit-in de l’Initiative pour des élections démocratiques interdit, vendredi de tous les dangers

YERIMPOST.COM Tout est dans le communiqué ci-dessous…

Par arrêté de ce jeudi 8 mars 2018, le préfet de Dakar a interdit le rassemblement décidé par l’Initiative pour des élections démocratiques (IED) à la place Washington, pour exiger la démission d’Aly Ngouille Ndiaye en sa qualité de ministre chargé des élections et la mise en place d’une Autorité indépendante chargée d’organiser et de superviser les élections au Sénégal. L’IED rejette cet arrêté et le dénonce avec la dernière énergie, parce qu’il est contraire aux dispositions de la Constitution. Elle réaffirme sa détermination à exercer ses droits constitutionnels.

Les motifs indiqués dans cet arrêté préfectoral, sont totalement irrecevables. Ils y évoquent des menaces de troubles à l’ordre public, des risques d’infiltration par des individus malintentionnés et des entraves à la libre circulation des personnes et des biens. Le 9 février dernier, des dizaines de milliers de Sénégalais ont marché des kms dans les rues de Dakar à l’appel de notre regroupement sous l’encadrement de la police, sans que le moindre incident ne soit signalé. L’ordre public n’a pas été troublé, des individus malintentionnés n’ont pas infiltré la marche et la libre circulation des personnes et des biens n’a pas été entravée.

De fait, le régime de Macky Sall a décidé de bâillonner le peuple et d’instaurer une dictature dans notre pays. Un tel projet ne passera pas.

L’IED appelle toutes les Sénégalaises et tous les Sénégalais à venir massivement ce vendredi 9 mars 2018 à 10h, accompagner les délégations désignées à cet effet, pour déposer des lettres de protestation au ministère de l’intérieur, auprès de Son Eminence l’archevêque de Dakar, de l’association des imams et oulémas et à la médiature de la République.

NB : les points de départ des délégations sont : rond-point Sandaga pour le ministère de l’Intérieur, la poste de Médina pour la grande Mosquée, l’Assemblée nationale pour la médiature, et la place de l’Indépendance pour la cathédrale.

Fait à Dakar le 8 mars 2018
Le groupe dirigeant

Sit-in devant le ministère de l’Intérieur: l’opposition passe à l’offensive

YERIMPOST.COM L’opposition réunie autour de l’Initiative pour des élections démocratiques récuse la Commission électorale nationale autonome (Cena) qui, selon elle, a montré ses limites aux dernières législatives. Après avoir demandé le départ d’Aly Ngouille Ndiaye, Oumar Sarr, porte-parole du jour à la conférence de presse qui se tenait au siège de Bokk Guiss Guiss, a contesté la fiabilité du fichier électoral. Ainsi, l’Initiative pour des élections démocratiques invite les populations au grand rassemblement prévu devant le ministère de l’Intérieur, ce vendredi 9 mars, à 11 heures.
° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR