Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

soutien

Oui je suis peulh ! (Par Me Alioune Badara Cissé)

De la Nubie ancienne et pharaonique
Au Cap de Madiba qui symbolise la renaissante Afrique ,
Mon sang a irrigué les veines ,
de l’authentique et résiliante Afrique .
Pasteurs des vastes prairies aux airs purs ,
Mon souci en oubli de soi
Est de préserver et de perpétuer la vie des créatures qui baignent et verdissent
Celle de celles qui braient , meuglent et beuglent .
Ma taille , en fine silhouette , est grande .
Mon teint couleur miel , un tantinet basané – brun ambré
fait de moi l’origine des couleurs et la somme de celles ci .
Je me rapproche du ciel chaque jour davantage,
Voyant toujours plus loin que le bout de mon nez aquilin ,
Je contemple les nuages et prédis l’imminence et l’intensité des orages .
L’on emprunte mon mode de vie et ma culture pour décrire ce que les patriotes décrient .
La vérité est que nul ne se soucie de moi.
Je ne suis ni urbanisé, ni éduqué,
Je ne suis ni soigné ni véhiculé
Je ne suis raccordé ni à l’eau , ni à l’électricité
La distance ne m’émeut pas. Buste Droit est mon signe du zodiac
L’état civil confond mon âge à la taille de mon bâton de berger .
Jouir du lait de mes vaches et de ses dérivés n’est pas mon seul délice ,
Mes femmes , belles en coiffe bien de chez nous , exhibent en souriant et en festoyant leurs parures dentaires toutes dorées.
Elles sont douces , généreuses et accueillantes , timides et discrètes mais attentionnées.
Elles perpétuent notre histoire et notre avenir en nous traçant un futur très simple au temps composé de la patience et de l’endurance !
Assez ! Je m’indigne !
Oui je suis Peulh !!!
Silence , on m’extermine.

Maître Alioune Badara Cissé
Ancien Conseiller Spécial du Premier Ministre
Avocat à la Cour

Soutien à Macky Sall: le PDS perd un gros bonnet

YERIMPOST.COM Cheikh Sadibou Fall, un cacique du Parti démocratique sénégalais (PDS), vient de déposer ses baluchons dans la coalition Benno Bokk Yaakaar en cette veille de présidentielle. L’ancien ministre et ambassadeur du Sénégal en Italie sous Abdoulaye Wade se justifie par le fait de vouloir provoquer les retrouvailles de la grande famille libérale. Profitant de ce vent de liberté qui le propulse loin des tracas du Parti démocratique sénégalais, Cheikh Sadibou Fall brocarde la gestion actuelle du parti par le Pape du Sopi qui est en train de sombrer.

Soutien officiel de Manjaku Diaspora à Idy2019

Manjaku Diaspora
email: oupa129@hotmail.fr
Tél: 0652742562
Dignité * Intégrité * Honnêteté
Communiqué de Presse
Manjaku diaspora est un mouvement de jeunes manjak indignés…
Son objectif est, donc, de participer à la consolidation de la démocratie et à l’instauration d’une
justice sociale réelle au Sénégal où tous les citoyens jouissent des mêmes droits parce
qu’accomplissant les mêmes devoirs.
C’est pour cette raison qu’il compte s’impliquer davantage dans la vie civique du pays. Ainsi, après
avoir été approché par les différents candidats, après avoir écouté, observé et passé en revue la
trajectoire et le programme de chaque candidat qualifié à se présenter à l’élection présidentielle du
24 février, Manjaku diaspora décide d’intégrer la coalition IDY2019.
À cet effet, il informe à ses membres et sympathisants vivant au Sénégal et dans la diaspora
d’apporter leur concours pour que le candidat Idrissa Seck soit élu au premier tour, au soir du 24
février 2019.
Fait à Paris le 21 février 2019
Oupa Diossine LOPPY
Secrétaire Général/Porte-parole

Soutien à Idy: le cas Bamba Fall

YERIMPOST.COM Rendez-vous est pris pour samedi prochain, date à laquelle Bamba Fall fera son baptême de feu dans la campagne électorale. En attendant, rien ne filtre du côté du maire de la Médina qui, jusqu’ici, n’a daigné participer à aucune caravane de la coalition Manko ak Rewmi, comme le souhaite Khalifa Sall en soutien à Idrissa Seck. Mais cette réaction de Bamba Sall ne surprend pas grand monde puisqu’il avait déjà annoncé la couleur, en déclarant que la position de l’ancien maire de Dakar n’engage pas tout le monde.

Soutien à Idrissa Seck: Bamba Fall aphone

YERIMPOST.COM Il fallait le prendre très au sérieux lorsqu’il disait que le choix de Khalifa Sall n’était pas forcément le sien. Bamba Fall, le maire de la Médina, n’a jusque-là pas affiché son soutien à Idrissa Seck, contrairement à la volonté de son mentor, Khalifa Sall. Si tous les khalifistes manifestent leur accord à cette décision, Bamba Fall lui, tarde à s’exprimer sur la question et intrigue.

Soutien pour la présidentielle: Ndella Madior Diouf choisit son candidat

YERIMPOST.COM Après avoir abdiqué, Ndella Madior Diouf a choisi son candidat pour la présidentielle du 24 février 2019. Me Madické Niang est le choix de la patronne de Saphir Fm. C’est dans un face-à-face avec la presse que Ndella Madior a annoncé la nouvelle qui, selon elle, a été mûrement réfléchie, après qu’elle a pris langue avec d’autres candidats à la candidature. C’est finalement le futur ex-ami de Me Abdoulaye Wade qui a décroché son soutien.







Sur ses supposés brouille avec Macky Sall et soutien à Hadjibou Soumaré, Alpha Condé se confie

YERIMPOST.COM Cheikh Hadjibou Soumaré, candidat de la Guinée contre Macky Sall ? Ces allégations sont fausses, à en croire Alpha Condé qui dit ne pas connaître l’ancien Premier ministre sous Wade. A l’entendre, il n’a jamais vu Cheikh Hadjibou Soumaré. Le président de la République de Guinée, qui a accordé une interview à l’Observateur, en a profité pour éclaircir ses rapports avec le président Macky Sall qu’il considère comme son « petit-frère ». Selon lui, ce sont les journalistes qui inventent des choses. Pour preuve de ses bons rapports avec Dakar, il confie avoir passé quelques jours de vacances à Popenguine.








Motion de soutien et d’appel à la candidature du député-maire Khalifa Ababacar Sall

YERIMPOST.COM Lire le communiqué ci-dessous…

 

LA DIASPORA AVEC KHALIFA SALL POUR LA

 

RENAISSANCE DES VALEURS AU SENEGAL

 

————————————————

 

FORUM INTERNATIONAL DES MOUVEMENTS POLITIQUES DE SOUTIEN ET STRUCTURES DU PS FAVORABLES AUX IDEAUX DE L’HONORABLE DEPUTE – MAIRE KHALIFA ABABACAR SALL

 

————————————————–

 

MOTION DE SOUTIEN ET D’APPEL A LA CANDIDATURE A L’HONORABLE DEPUTE – MAIRE KHALIFA ABABACAR SALL

 

—————————————————

 

NOUS;

 

  • Membres des Mouvements politiques de soutien ;

 

  • Membres des Structures du Parti socialiste;

 

  • et Citoyens sans appartenance politique de la Diaspora réunis en ce jour, ​samedi 14 Avril 2018à Ponte San Pietro (Bergamo) à travers un Forum international regroupant des compatriotes venus de la France, de l’Italie, de l’Espagne, de la

 

Belgique, de la Suisse, des Etats Unis d’Amérique adressons à l’honorable ​Député – Maire Khalifa Ababacar Sall cette présente motion de soutien et d’appel à candidature en vue des échéances électorales de ​Février 2019dont la teneur suit:




Considérantvotre long parcours élogieux dans les hautes sphères institutionnelles de l’Etat qui a débuté en 1983 comme plus jeune député à l’Assemblée nationale du Sénégal;

 

Considérant votre connaissance profonde de l’Etat qui vous confère la qualité incontestable d’homme d’Etat; Votre sens élevé du respect des institutions républicaines, Votre engagement patriotique et sincère au service du bien-être des populations, Votre dévouement ainsi que votre détermination à asseoir une gestion participative et inclusive dans la gestion des affaires publiques;

 

Considérant votre personnalité hautement charismatique imbue des valeurs de solidarité, de partage, de justice sociale , d’équité, de liberté et surtout de promotion de l’intérêt général qui confirme, à bien des égards, de la vitalité du socialisme démocratique pour propulser le sénégal dans le cercle des grandes puissances qui comptent;

 

Considérantl’appropriation par le peuple de votre combat patriotique à servir le sénégal, les tenants du pouvoir voient à une telle manifestation d’intérêt, un potentiel candidat opposant dont la carrure, l’expérience et l’expertise électorale peuvent briser leur rêve de décrocher un second mandat en 2019;

 

Considérantle contexte de soumission institutionnelle marqué principalement par l’érection en dogme de gouvernance, le règlement de compte politique du fait du prince avec l’instrumentalisation de la justice qui ne finit pas de s’ériger en berceau pour la réélection d’un homme obsédé et enivré par le pouvoir;

 

Considérantle contexte de mal gouvernance et de tâtonnement marqué par des cycles de violences récurrentes sur des enfants, des sénégalais de l’extérieur entraînant parfois mort d’hommes, par des arrestations et emprisonnement d’ opposants, par des interdictions et répressions systématique de toute manifestation ou protestation de citoyens excédés et indignés de la politique des gouvernants;




Considérantque, le déroulement du processus électoral en perspective des prochaines échéances du 24 février 2019, l’inscription régulière sur les listes électorales, la confection et la distribution des cartes d’identité et d’électeur CEDEAO à tous les citoyens en âge de voter en 2019 sont les seuls gages d’élections apaisées, de stabilité politique et de paix sociale.

 

Ainsi, le Forum international lance un appel à tous les citoyens épris de paix , de justice et de démocratie à s’approprier cette bataille de transparence pour que le ​droit et le devoir de voterdes citoyens ne soient volontairement confisqués par le pouvoir en place;

 

Considérantle principe et la portée de votre combat hautement citoyen consistant à réinstaurer les valeurs républicaines de l’Etat en général, la renaissance de l’état de droit, la consécration de l’effectivité de la séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. Aussi, sur ce point précis, le Forum international rappelle à tous les compatriotes votre très haute implication ainsi que votre attachement indéfectible aux conclusions des assises nationales.

 

Par ailleurs, le Forum international de la diaspora ​dénonce avec vigueur, la gouvernance de règlement de comptes instituée par le Président Macky SALL consistant à instrumentaliser le dernier rempart de la démocratie qu’est la justice sénégalaise pour tenter de rendre inéligible l’Honorable Député – Maire Khalifa Ababacar SALL.

 

A ce titre, le Forum international de la Diaspora vous ​réaffirme solennellement son soutien total, sa fidélité sans faille ainsi que son indéfectible attachement au combat que vous menez.

 

Nous prions Dieu le Tout Puissant de vous accorder santé, longévité, clairvoyance et surtout liberté nécessaires à la poursuite de votre combat.

 

Enfin, le Forum international, à l’unanimité des participants vous investit solennellement comme ​Candidat de la Diaspora,à la prochaine élection présidentielle du 24 Février 2019.

 

 

 

 

Fait​à​Ponte San Pietro (Bergamo), le 14 Avril 2018.

 

Le Forum International de la Diaspora

Vidéo de la campagne de soutien à Barthélemy Dias et Khalifa Sall





Dolil Macky de Babacar Pascal Dione et 13 organisations créent le CAMS

YERIMPOST.COM Dolil Macky et 13 autres partis, associations et mouvements ont lancé, ce 18 mars à Thiès, le Collectif des associations et mouvements de soutien à Macky Sall (CAMS). Leur objectif déclaré: faire gagner leur leader dès le premier tour de la présidentielle de 2019, comme ils l’affirment dans leur manifeste ci-dessous…

 

TEXTE LIMINAIRE

Ce 18 mars 2018 voit naître une grande coalition de l’histoire politique de Thiès : le Collectif des associations et mouvements de soutien à Macky Sall (CAMS). Sous la coordination  de Babacar Pascal Dione, leader du mouvement  Dolil Macky, les associations et mouvements de soutien suivants ont tour à tour annoncé leur adhésion au collectif : le Réseau d’appui pour le développement de la région de Thiès de Habib Kane, le parti politique FPR dirigé par  Mbaye Samb, l’Association Sope Serigne Fallou  des femmes commerçantes du marché central de Thiès dirigée par Maguette Signane Samb, l’Association des amis de Mimi Touré de Malick Dieng, le COMEVA du ministre Eva Marie Coll Seck dirigé à Thiès par Mamadou Macoly, l’Association Dimbal Ndiaboot de Françoise Mbengue, l’Association des étudiants de l’ISEG, l’Association des femmes du rail de Ndéye Fatou Ndao, l’Alliance libérale pour la République de Thié Kouyaté, l’Association des motos diakarta de Thiès dirigée par Mamadou Ndiaye, le Regroupement des vrais artisans de l’automobile du Sénégal antenne de Thiès dirigée par Ousmane Sow, l’Association des anciens sapeurs pompiers de la région de Thiès de Médoune Lo, l’Alliance pour la défense du sport et des sportifs de Abdoulaye Diallo. Toutes ces structures ont décidé de développer une synergie au sein du CAMS.

L’objectif est clair : faire de Thiès l’une des plus grandes localités contributrices à la victoire, dès le 24 février 2019, au premier tour de l’élection présidentielle, de notre candidat Macky Sall.




Le CAMS ne lâchera rien. Il prendra tout. C’est par une stratégie du tout-terrain, de rencontres systématiques avec les électeurs, de vulgarisation des réalisations de notre candidat et d’explication de son programme le Plan Sénégal Emergent (PSE) qu’il va prendre Thiès.

La dynamique qui a réduit, au cours des dernières élections législatives, à 2000 voix l’écart de la force qui dominait cette ville, va se consolider pour assurer la victoire de macky sall des le premier tour en février 2019. C’est le pari de Dolil Macky et des autres organisations qui l’ont rejoint dans le cadre du CAMS.

Fait à Thiès, le 18 mars 2018

Ont Signé

Les membres des associations et mouvements cités





Idrissa Seck enregistre un soutien de taille à Oussouye

YERIMPOST.COM L’Etat doit prêter une oreille attentive aux sorties d’Idrissa Seck sur le monde paysan. C’est l’avis du mouvement citoyen « Jiito » d’Oussouye, qui se dit déçu de l’échec de la campagne de commercialisation arachidière. «L’Etat doit écouter avec beaucoup de grandeur les leaders politiques comme Idrissa Seck et capitaliser ses sorties, en lieu et place d’une levée de boucliers contre lui », a déclaré le leader de Jiito, Ousmane Diallo, dans les colonnes de L’Observateur. Jiito, qui est la deuxième force politique du département d’Oussouye aux dernières élections législatives, envisage même de rejoindre le leader du parti Rewmi, en perspective de la présidentielle 2019.

Le Parti socialiste en France apporte un soutien massif à Khalifa Sall

Parti Socialiste du Sénégal en France

En collaboration avec tous les sympathisants pro Khalifa SALL de la diaspora

 

Paris, le 02 mars 2018

En ce mois de mars 2018, la justice sénégalaise continue son acharnement sur le Député-Maire de Dakar Khalifa Ababacar SALL. Un an de séquestration d’un homme à la carrière exemplaire. 47 ans d’expérience politique. Un homme qui n’a jamais été épinglé dans un audit .

Khalifa SALL a été 2 fois ministre: Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé des Relations avec les Assemblées et Ministre du Commerce et de l’Artisanat Sénégalais. Khalifa SALL a été 5 fois député élu par le peuple Sénégalais en 1983, en 1988, en  1993, en 2001 et en 2017.

Khalifa SALL a été adjoint au Maire de la ville de Dakar pendant 17 ans de 1984 à 2001. Maire de Grand Yoff pendant 5 ans, Maire de la ville de Dakar depuis 9 ans. Président de Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLUA). Secrétaire Général de l’Association internationale des Maires francophones (AIMF).

Khalifa SALL a été membre actif du Dialogue inter-congolais et a représenté au niveau africain le Réseau parlementaire sur la Banque mondiale et l’Association des Parlementaires Européens pour l’Afrique. Il est consultant auprès de la Banque mondiale et du système des Nations unies. Activités de consultance liées aux questions électorales et au renforcement des capacités et prérogatives des Parlements. Khalifa SALL a participé à plusieurs missions d’observation de l’Union Africaine sur les élections en Afrique dont la plus récente en Mauritanie lors de la Présidentielle d’août 2009.




C’est ce digne fils du Sénégal qui est aujourd’hui traîné dans la boue à cause de ses ambitions. En prison depuis mars 2017 pour «détournement de deniers publics, escroquerie portant sur des derniers publics, complicité de faux en écriture de commerce, faux et usage de faux en écriture publique et blanchiment».  Un acharnement sans précedent mené par un régime dont le Président met sa menace de réduire l’opposition à sa plus simple expression en exécution. D’autres hommes politiques avant Khalifa SALL sont passés par la case prison pour lui avoir tenu tête. La démocratie Sénégalaise est en régression. Le pouvoir judiciaire est devenu une arme de destruction d’hommes politiques . Depuis l’arrivée de Macky SALL à la tête de l’Etat, une cinquantaine d’hommes politiques ont été emprisonnés.

Mais ce que Macky Sall a oublié dans sa tentative de règlement de comptes politique et  d’instrumentalisation de la justice c’est que la personnalité de Khalifa SALL dépasse aujourd’hui les frontières du Sénégal. Des Maires et hommes politiques de plusieurs pays lui ont témoigné un soutien sans faille depuis le début de son combat contre un Etat déterminé à l’éliminer. La mairie de la ville de Paris n’est nullement en reste.

Khalifa SALL fut élu président de Cities alliance en 2016.  Selon lui les « cités doivent devenir maîtres de leurs destins » et il invite les populations à prendre leur destin en main. Pour traduire son invitation en actes, les Sénégalais de France et de la diaspora lui manifesteront leur soutien sans faille en organisant un rassemblement le samedi 10 mars 2018 à 14h00 au Parvis de l’Hôtel de ville de Paris. Pour non seulement demander à la justice sénégalaise de juger cette affaire en toute impartialité, mais aussi dénoncer la liquidation programmée du Député Maire Khalifa Ababacar SALL. Intenter un procès politique à un adversaire n’est pas digne d’un Président qui a bénéficié et hérité de la démocratie sénégalaise.




La Cellule Communication

Contribution: Motion de soutien au Dr Hachem Diab El HADI

YERIMPOST.COM Votre blog publie ce cri d’indignation…

A la suite de l’article publié ce jour sur Seneweb, je prends aujourd’hui ma plume, pour m’indigner !

M’indigner de la situation d’un homme, victime d’une injustice et d’un acharnement sans nom, même après que la Cour Suprême de notre cher pays, au regard des preuves incontestables et de documents authentiques, a statué en sa faveur. Je veux nommer le Docteur Hachem DIAB EL HADI. Anesthésiste réanimateur à la clinique du Cap.

Je m’indigne car en tant que patiente de cette clinique depuis 1999, soignée par le Dr Hachemb Diab, le Dr Ali DIAB, gynécologue, mon Neurologue Mohamed DIAB (oui, une famille de Médecin comme il en existe chez les avocats, magistrats ou financiers) et ayant été en contact avec la plupart des médecins officiant dans cette clinique, qui de par le niveau de son plateau technique, peut être assimilé à un centre hospitalier (i.e dont la  mission est d’assurer toute la gamme des soins aigus en médecine, chirurgie et obstétrique ainsi que les soins de suite et de longue durée), je m’arroge aujourd’hui une légitimité pour dénoncer une situation qui met en péril une structure hospitalière de qualité, où l’on ne s’accapare pas du malade mais où l’on met tout en œuvre pour lui procurer les meilleurs soins par l’esprit de collégialité médicale qui y prévaut.

Plus encore, je m’insurge contre l’atteinte à la dignité et à l’honorabilité d’un homme dont la compétence est incontestable au regard de mon expérience en tant que patiente dans cette clinique.

Aujourd’hui, après 25 ans d’exercice de la médecine, on dénie au Dr Hachem DIAB sa spécialité d’anesthésiste réanimateur tout en lui reconnaissant son statut de médecin urgentiste !  Cherchez l’erreur !!!!

Par devoir ! je me dois de partager avec vous mon intime conviction corroborée que par des éléments factuels qui peuvent être teintés d’émotion certes, mais totalement objectifs.

Ce Médecin qui a sauvé mon mari d’une mort certaine, d’un neuro-palu aigu en 2005, qui a diagnostiqué un AVC ischémique à mon oncle en 2010 avec une prise en charge remarquable et un traitement tel, que le caillot de sang a pu se résorber en huit jours sans intervention chirurgicale,

Ce Médecin, qui en 2007 a détecté une broncho- pneumopathie à mon frère avec début de nécrose du poumon, qui a appelé ses confrères spécialistes pour le traiter (27 jours de d’hôpital) au point qu’il s’en est sorti indemne avec l’intégralité de son poumon,

Ce Médecin, qui a assisté à tous mes accouchements, parce que pratiquant une péridurale de haute facture,

Ce Médecin qui, au premier coup d’œil, a sauvé en 2014 la vie de mon fils d’une septicémie certaine à cause d’un staphylocoque facial mal diagnostiqué, alors que j’ai été baladée pendant trois éprouvants longs jours entre 2 professeurs et un dermatologue parce qu’ils pensaient tous que c’était un simple œdème !

Ce Médecin, disponible et réactif, dont l’engagement auprès des patients et la prise en charge est incontestable et sans faille.

C’est ce Médecin que je me fais le devoir de soutenir.

Sans complaisance, ma moralité et mon intégrité intellectuelle m’interdisant de me taire plus longtemps.

Alors, je m’indigne, m’inspirant de Stéphane HESSEL*[i] car l’indignation fait partie des valeurs de refus, refus de l’injustice, refus des abus de toutes sortes, parce qu’il nous appartient à tous de construire ensemble un pays fort, juste, avec un équilibre social tenant compte de nos différences, dans le plus strict respect de l’humanité et de la dignité de l’autre.

Pas un pays où nos acquis et nos droits peuvent être impunément remis en cause et confisqués.

Soyons solidaires, refusons les comportements déviants, les décisions iniques et la méchanceté gratuite.

En chacun de nous il y a un Dr Hachem DIAB, car chacun de nous, par la malfaisance d’un homme, pouvons nous faire prendre ce que nous avons passé une vie à construire.

Je dis au Dr Hachem DIAB de tenir bon et de se battre car la vérité prends toujours les escaliers quand le mensonge prend l’ascenseur.

Et, le droit sera dit, encore une fois, comme cela l’a déjà été quand l’honorable Cour Suprême a statué et a tranché la question pour vous rétablir dans vos droits.

[i] Indignez vous!

Aïssata Tall Sall clashe Abdou Diouf

YERIMPOST.COM Si, en 2000, il s’était complètement effacé pour, disait-il, ne pas vouloir gêner son successeur, l’ancien chef de l’Etat est désormais dans toutes les sauces. A cheval entre Dakar et Paris, le président Abdou Diouf affiche clairement son soutien inconditionnel au président Macky Sall. Et c’est ce qui choque Me Aïssata Tall Sall. La députée, qui a accordé une interview à nos confrères de Walf quotidien, a avoué être déçue du comportement de son ex-mentor. Comme son bébé, le président Diouf prend fait et cause pour le chef de l’Etat. Au même moment, sa formation politique est en train de partir en lambeaux. Pourtant, Me Aïssata Tall Sall est convaincue qu’il aurait juste fallu une intervention même indirecte de Diouf pour contribuer à sauver le Parti socialiste (PS). « Il a peut-être ses raisons mais j’ai le droit de dire que je suis déçue de son attitude. Le Parti socialiste a tout donné au président Abdou Diouf mais il n’a rien fait pour soustraire le PS de cette crise qu’elle est en train de traverser», a asséné Me Tall.

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR