Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

Un malade mental

Fatick: Un malade mental atteint de diarrhée rejeté par l’Hôpital régional

Scandaleux ! Un malade mental errant au centre ville de Fatick, atteint de diarrhée, a été rejeté par l’Hôpital Régional, suite à son évacuation, ce samedi 08 juin 2019, par les Sapeurs-pompiers. Depuis lors, l’homme âgé d’une cinquantaine d’années, fait ses besoins sur ses habits, en face du Service des mines, ce qui inquiète les populations. D’ailleurs, c’est pourquoi, elles ont saisi, ce lundi, par téléphone, le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM). Aussitôt, Ansoumana DIONE appelle en vain à l’Hôpital, avant d’envoyer un message au Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, pour l’informer de cette grosse injustice, infligée à ce malade mental et aux habitants de Fatick. Pour leur sécurité, il invite Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, à bien vouloir prendre ses responsabilités afin qu’il soit accueilli, pour une prise en charge médicale correcte. Certes, il a été éconduit. Mais, s’il décède, son corps sera reçu à la Morgue, ce que personne ne peut comprendre dans ce pays où les droits des malades mentaux sont quotidiennement bafoués par les plus  hautes autorités. Souffre-t-il de choléra ou d’ébola ? Seule son admission dans une structure sanitaire peut y apporter une réponse exacte. Ajoutée à ce scandale, l’affaire du malade mental qui s’est immolé à Koungheul, ce samedi, il urge pour le Président Macky SALL de s’occuper, avec l’ASSAMM, du phénomène de l’errance des malades mentaux au Sénégal, pour leur bien-être et la sécurité publique.
Rufisque, le 10 juin 2019,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) – Tel : 77 550 90 82 – 70 745 88 47

Fissel: un malade mental égorge son épouse en état de grossesse

Dans le Village de Koborane, Commune de Fissel, Département de M’bour, un enseignant, ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales, a égorgé son épouse, en état de grossesse, ce jeudi 15 novembre 2018. Ce qui plonge, à nouveau, Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), dans la tristesse et la consternation. D’ailleurs, il regrette plus que jamais le complot orchestré par les autorités sanitaires et le chef de l’Etat, contre cette frange vulnérable de notre population, laissée à elle-même, sans la moindre assistance. Depuis plusieurs années, Ansoumana DIONE sollicite en vain une audience avec le Président Macky SALL, pour la prise en charge des malades mentaux, en vue de mieux protéger les populations. Conséquence, il ne se passe pas un seul jour sans que ces individus ne commettent l’irréparable et personne ne voit réagir Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR et le Docteur Marie Khémesse N’GOM N’DIAYE, respectivement, Ministre de la Santé et de l’Action Sociale et Directrice Générale de la Santé. Mais, que tout le monde se le tienne pour dit : les malades mentaux vont continuer à endeuiller le Sénégal tant que l’ASSAMM dirige Ansoumana DIONE, ne sera pas écoutée.








Rufisque, le 15 novembre 2018,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

Fass Mbao: un malade mental meurt sans assistance dans une maison en construction.

Encore un malade mental errant meurt, sans assistance, cette fois-ci, à Fass Mbao, dans une maison en construction où il a élu domicile depuis deux ans, aux côtés des ordures. Le corps sans vie de la victime, âgé d’une trentaine d’années, a été découvert ce mercredi 1er août 2018 vers 09 heures. Alertés, les sapeurs-pompiers, ne sont venus le prendre que vers 14 heures, à cause d’un problème de véhicule, pour le transporter dans un Hôpiral de la place. Ces informations sont données par le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), Ansoumana DIONE. Qui exige la démission immédiate et sans condidion du Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, pour n’avoir pris aucune disposition permettant à l’ASSAMM de venir en aide aux malades mentaux errants. Pour rappel, un centre avait été construit à Kaolack en 2004 par le Président Abdoulaye WZDE, au profit de cette organisation. Mais, il a été confisqué puis fermé depuis 2013, par le régime du Président Macky SALL.




Rufisque, le 1er août 2018,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

Un malade mental parle au chef de l’Etat.

Après les étudiants, les malades mentaux errants. Un message fort vient d’être lancé depuis la RTS, au Président Macky SALL, par un malade mental, armé de coupe-coupe, ce samedi 19 mai 2018. Va-t-il attendre qu’il y ait encore des morts d’hommes pour parler à leur porte parole, Ansoumana DIONE ? Certes, un bain de sang a été évité. Mais, la menace de tuer, est toujours réelle avec ces milliers de malades mentaux qui errent dans les rues. C’est pourquoi, le Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), Ansoumana DIONE, demande au chef de l’Etat Macky SALL, de bien vouloir lui accorder une audience pour apporter des réponses à ce problème national. Pour construire un pays, le gouvernement doit utiliser toutes les compétences et personne n’gnore qu’Ansoumana DIONE est l’homme qu’il faut, au Sénégal, pour s’occuper des malades mentaux errants. Depuis l’an 2000, il n’attend que travailler pour leur bien-être et la sécurité publique. Donc, c’est au Président Macky SALL de bien vouloir prendre ses responsabilités, en l’appelant au 77 550 90 82 – 70 745 88 47. Attention, il y va de l’intérêt des sénégalais. N’est-ce pas?



Rufisque, le 20 mai 2018,
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR