Blog de Cheikh Yerim Seck

Tag archive

Ziguinchor

Ziguinchor: Disparition d’un témoin de l’affaire de la descente de la gendarmerie chez la mère de Sonko

YERIMPOST.COM Il s’appelle Ibrahima Sonko, « Vieux » pour les proches. Cet homme a disparu depuis jeudi dernier, laissant sa famille dans une grande inquiétude. Il avait quitté son domicile pour se rendre au travail et, depuis, plus aucun signe de vie.

Constatant son absence, la famille décide de se rendre à la pharmacie où Vieux Sonko officie et, sur place, le patron des lieux leur notifie que leur parent n’est jamais arrivé au travail le jeudi. De plus, l’employeur de Vieux fait savoir que le jeune homme devait aller à la banque pour effectuer un versement de plus d’un million. A la banque, aucune trace de son passage. Ses proches ont signalé à la Police la disparition de Vieux et, selon Les Echos, une enquête est ouverte. Le journal souligne par ailleurs que l’homme en question est un des témoins qui avaient été entendus dans l’affaire du gendarme « envoyé » chez la mère d’Ousmane Sonko.

Ministère de l’Economie solidaire: Licenciement d’un agent aux multiples arguments

YERIMPOST.COM Il était aux manettes d’un projet de près de 25 milliards de nos francs au ministère de l’Economie solidaire et de la Micro-finance. Si son nom se conjugue désormais au passé dans les locaux du ministère précité, c’est parce que Pape Alioune Dédhiou a été limogé de son poste de chargé de projet de la plateforme d’appui aux secteurs privés du Sénégal et de la valorisation de la Diaspora. Une décision d’Aminata Angélique Manga perçue comme un règlement de comptes dans les rangs de l’Alliance pour la République après la débâcle de la présidentielle à Ziguinchor. Cheikh Tidiane Faye, qui s’est confié à l’Observateur, croit savoir que c’est parce que Pape Alioune Diédhiou, militant de l’APR à Ziguinchor et président de l’Union des jeunes de la majorité présidentielle dans cette localité, n’a pas souhaité cheminer avec Aminata Angélique Manga lors de la campagne électorale qu’une telle mesure est aujourd’hui prise à son encontre. Du côté du ministère, l’on évoque un abandon de poste. Pendant 21 jours, le sieur Diédhiou a déserté le ministère sans autorisation. Ce que l’intéressé réfute, répliquant que c’est son directeur qui lui a notifié « verbalement » que le ministre était d’accord qu’il s’absente et qu’à son retour, il allait gérer la situation. Oumar Cissé, directeur du projet, s’est également confié au journal pour soutenir que Pape Alioune Diédhiou, qui a été recruté en juillet 2018, est coutumier des faits. « La première fois, c’était au mois de septembre 2018, lorsqu’il est parti au Togo pendant 2 semaines. A son retour, nous avons parlé et j’ai laissé passer. La faute la plus grave, c’est qu’il a quitté son poste depuis le 10 février dernier jusqu’à la fin de ce mois sans même demander une autorisation d’absence ou des congés anticipés. Le projet Plasepri (Plateforme d’appui au secteur privé du Sénégal pour la valorisation de la Diaspora en Italie) vient de démarrer et nous ne voulons pas d’abus de la part des agents. Nous avons une obligation de résultats et si, au plus haut niveau, on ne donne pas l’exemple, le laisser aller sera total. Le responsable administratif et financier m’a proposé un procès-verbal de licenciement appuyé par constatation d’huissier, j’ai signé et c’est tout ! »

Vidéo- Discours du candidat Macky Sall à son meeting de Ziguinchor

Ziguinchor: Mandat d’arrêt contre le porte-parole des familles des victimes du Joola

YERIMPOST.COM Boubacar Bâ, porte-parole national des familles des victimes du naufrage du bateau le Joola, a passé sa première nuit au Commissariat urbain de Ziguinchor. Suite à un mandat d’arrêt délivré à son encontre par un juge d’instruction, Boubacar Bâ a été cueilli à son domicile. A en croire l’Observateur qui rapporte l’information, il serait mêlé à une affaire d’escroquerie et d’abus de confiance. Pour l’heure, on ignore si le dossier concerne les familles des victimes du Joola.







Ziguinchor: Les ravisseurs des exploitants forestiers exigeraient une rançon

YERIMPOST.COM Disparus dans la forêt de Boutoupa Camaracounda en Casamance depuis le 5 août dernier, les 4 exploitants forestiers seraient entre les mains de ravisseurs qui exigeraient une rançon en échange de leur liberté. «Nous ne sommes pas informés de la somme qu’exigeraient ces ravisseurs mais elle serait faramineuse et nous, parents des disparus, nous ne pouvons pas la payer», a dit, dans l’anonymat, au correspondant de seneweb, l’un d’eux, joint au téléphone.



Ziguinchor: La guerre de trois (UCS-BBY-PASTEF) aura lieu

Depuis qu’il a détrôné le mythe de Ziguinchor, le ministre maire Robert SAGNA, aux élections locales du 22 mars 2009, le secrétaire général de la présidence de la république du Sénégal de l’époque Monsieur Abdoulaye BALDE, sous la bannière du Parti Démocratique Sénégalais, est devenu le maître incontestable des lieux.

Le PDS évincé le 19 mars 2012 par la deuxième alternance qui a amené Macky SALL au pouvoir, il crée son parti Union Centriste du Sénégal (UCS) la même année. Le parti au pouvoir cherche depuis son arrivée avec sa coalition à lui prendre sa base et à mettre fin à son règne.




Aux élections locales de 2014, il confirme son hégémonie en leur infligeant une défaite amère. Depuis donc 2012 l’UCS et la coalition au pouvoir Benno Book Yakaar (BBY) mènent une bataille sans merci pour le contrôle de la ville.

Cependant, même si la coalition présidentielle semble être remise de sa défaite de 2014 avec sa  victoire dans le département aux législatives de 2017, le député maire de Ziguinchor reste l’homme fort de la ville.

L’arrivée d’Ousmane SONKO leader du PASTEF (Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité), parti créé en 2014,  entraine une redistribution des cartes. Révélé au grand public par sa radiation de la fonction publique par décret n*22016-1239 du président Macky SALL en 2016.

Ce jeune cadre fils du terroir a passé son premier examen politique avec sa formation aux élections législatives de 2017 où il obtient un siège qui lui a permis d’entrer à l’hémicycle. Comme le dit l’adage l’appétit vient en mangeant. La première épreuve réussit a permis à sa formation d’y croire. Le parti se structure et s’implante progressivement sur l’ensemble du territoire national, le nombre de militants et de sympathisants ne cesse de croitre.

Le patron de cette jeune formation politique a choisi Ziguinchor comme sa base politique. Pour conforté son leadership au sein de sa formation, il doit impérativement gagner dans son fief. Il gagne depuis un certains temps la sympathie et l’estime des populations de la région, il se distingue comme le seul parmi eux a manifesté aux populations de la région son soutien indéfectible par rapport à leur combat contre l’exploitation du Zircon de Gnafrang, et de façon générale contre l’exploitation abusive des ressources naturelles de la région.

Sa sortie sur Sen TV où il dénonce le manque de considération du gouvernement à l’endroit des populations de la région, a du influencé les commerçants sinistrés du marché de Tilène qui ont débouté les Ministres Pape Gorgui NDONG et Madame Angélique MANGA responsable de l’APR dans la région et exigé la présence du Président de la République ou de son PM. Pour se racheter, le gouvernement a dépêché le PM pour rectifier le tir.

Une chose est claire le PASTEF investit la capitale Sud par les moyens dont il dispose et ira à la conquête des suffrages des populations aux différentes élections. La sortie des militants de la coalition BBY de Ziguinchor qui accusent Ousmane SONKO d’avoir demandé à quatre reprises des audiences à Macky SALL, montre que le PM leur à conscientiser sur l’arriver de PASTEF.

La guerre de trois (UCS-BBY- PASTEF) aura belle et bien lieu à Ziguinchor.

Reste à savoir qui des trois va gagner les batailles à l’horizon : présidentielle de février 2019 et législatives de juillet 2019




Pierre Joseph DIATTA

Géographe/ spécialisé en développement local, décentralisation et aménagement du territoire

E-mail : pierrejo1383@hotmail.fr

 

Ziguinchor: le Pm, l’enveloppe et la promesse aux commerçants

YERIMPOST.COM A Ziguinchor où il était parti ce lundi 13 août pour mesurer l’ampleur des dégâts causés par le violent incendie qui a ravagé le marché Tilène, le Premier ministre a été bien accueilli. Après la visite des lieux du sinistre, Mahammad Boun Abdallah Dione a engagé le gouvernement pour la reconstruction du marché. Il a également remis une enveloppe de dix (10) millions aux commerçants pour leur témoigner de la solidarité du gouvernement.


Le Pm débarque à Ziguinchor pour constater les dégâts

YERIMPOST.COM Peu après 10 heures ce lundi 13 août, le Premier ministre est arrivé à Ziguinchor. Une visite aux commerçants du marché Tilène pour leur témoigner la solidarité du gouvernement suite au sinistre. Dans la nuit du vendredi à samedi dernier, un violent incendie avait ravagé le marché. Des dégâts matériels estimés à plus d’un milliard de francs et une perte en vie humaine ont été déclarés. Accompagné des ministres de la Microfinance et de la Jeunesse, Mahammed Boun Abdallah Dione, venu apporter le message du président de la République, a annoncé les travaux de rénovation du marché qui a été consumé par les flammes.



Ziguinchor: le juge d’instruction Bengelloune muté

YERIMPOST.COM Le juge d’instruction qui avait jusque là en charge le dossier de la tuerie de Boffa-Bayotte vient d’être muté à Saint-Louis et donc dessaisi. Rien de grave, nous dit le quotidien l’Enquête qui explique qu’après deux années à servir dans la capitale de la verte Casamance, le juge Bengelloune a reçu son affectation au même titre que d’autres de ses collègues. Un changement qui intervient dans l’ordre normal du calendrier du Conseil supérieur de la magistrature. Ceci étant, le nom de son successeur n’est pas encore connu et, pour cause, cette prérogative incombe au ministre de la Justice qui nomme les juges d’instruction par décret. Mais, pour le « cas » Bengelloune, il a été affecté à Saint-Louis où il va désormais servir.



Audio- Ziguinchor: les malades de l’hôpital régional gazés

YERIMPOST.COM Les malades de l’hôpital régional de Ziguinchor respirent les grenades lacrymogènes jusque dans leurs lits. Suite au mouvement d’humeur des étudiants de la ville, qui manifestent depuis ce mardi 15 mai après la mort de Mouhamadou Fallou Sène, les forces de l’ordre affrontent ces jeunes déterminés à en découdre. Jets de pierres contre grenades lacrymogènes jusque devant l’hôpital, occasionnant l’inhalation des gaz par les malades.




Manif des universités: l’effet domino atteint Ziguinchor

YERIMPOST.COM C’est maintenant au tour des étudiants de l’Université Assane Seck de Ziguinchor d’entrer dans la danse. A l’instar de leurs camarades de Saint-Louis et Dakar, ils sont depuis quelques minutes dans les rues. Les forces de l’ordre sont sur place pour tenter de contenir les étudiants qui déplorent la mort de Fallou Sène en fin de matinée à Saint-Louis.



Vidéo- Manifestions à Ziguinchor: des élèves brûlent une voiture de la police

(Vidéo) Manifestions : Ziguinchor des élevés brûlent une voiture de la police




URGENT: Heurts à Ziguinchor

YERIMPOST.COM De violents affrontements sont notés au moment où ces lignes sont écrites à Ziguinchor entre les étudiants et les forces de l’ordre.Les jeunes gens exigent le retour des professeurs dans les classes et promettent d’investir les rues tous les jours jusqu’à la reprise des cours.



Marche du G6 de Ziguinchor: l’Inter-cadre des enseignants condamne et met en garde le gouvernement

La plénière de l’Inter-cadre des syndicats de l’Enseignant tenue le 12 Avril 2018 au siège de la CSA, a appris avec indignation la répression sauvage dont les enseignants(es) ont été victimes à l’occasion de la marche pacifique à Ziguinchor à l’appel du G 6.
L’Inter-cadre condamne énergiquement cette répression injustifiée, qui est une violation de la constitution du pays qui consacre le droit aux citoyens de protester par la marche pacifique.
L’Inter-cadre de l’enseignement met en garde le gouvernement contre la gestion autoritaire de la crise scolaire en cours.
Les solutions pour une sortie de crise exigent de tous les acteurs dont le gouvernement en particulier, de la retenue, la pondération et le respect mutuel.

Dakar, le12 Avril 2018

La plénière



Vidéo de la manif réprimée des enseignants du G6 de Ziguinchor





Dernière minute: Affrontements violents entre le G6 de Ziguinchor et les forces de l’ordre

YERIMPOST.COM De violents heurts se déroulent au moment où ces lignes sont écrites entre les enseignants du G6 de Ziguinchor et les forces de l’ordre de la même localité. Après une interdiction par le préfet de leur demande d’autorisation de marche, les enseignants ont bravé l’interdiction et ont envahi les rues de la capitale de la Casamance. Plusieurs arrestations sont constatées chez les enseignants et on note également des blessés.




Ziguinchor: le policier Maxime Sagna se donne la mort

YERIMPOST.COM C’est l’émoi total au commissariat central de Ziguinchor. La cause ? Un policier répondant au nom de Maxime Sagna a été retrouvé pendu dans sa chambre, hier, 18 mars, dans la matinée, à Kaguit, dans l’arrondissement de Nyssia. Les éléments de la brigade de gendarmerie et du commissariat se sont rendus sur les lieux du drame pour faire un premier constat. À la suite, les sapeurs-pompiers ont déposé le corps sans vie du policier à la morgue de l’hôpital régional de Ziguinchor pour les besoins d’une autopsie, nous informe L’As.




Les conditions de détention de René Capain Bassène et cie durcies !

YERIMPOST.COM Depuis leur inculpation et leur placement sous mandat de dépôt suite à l’enquête menée par la gendarmerie nationale sur le massacre de Boffa Bayotte, Réné Capain Bassène et ses co-détenus sont toujours privés de visite par le juge d’instruction en charge du dossier. La femme du journaliste remue ciel et terre pour voir on mari. En vain. Une situation que déplore le directeur exécutif de la Section sénégalaise d’Amnesty international, Seydi Gassama.

Mais il y a sûrement une raison de sécurité qui sous-tend ces conditions de détention…

www.yerimpost.com

Audio- Tuerie de Bofa: l’intégralité de la déclaration du procureur de Ziguinchor, M. Abdou Sylla

Ziguinchor: le procureur face à la presse

YERIMPOST.COM Silencieux depuis le début de cette enquête sur les meurtres de 14 bûcherons dans la forêt de Bourofaye, le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Ziguinchor a décidé de sortir de sa réserve. Alioune Abdoulaye Sylla fera face à la presse ce jeudi 25 janvier. Un compte rendu détaillé sera fait des éléments de l’enquête sur le massacre qui s’est déroulé le 6 janvier dernier et des différents chefs d’accusation qui pèsent sur les 24 suspects placés sous mandat de dépôt.

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR