Blog de Cheikh Yerim Seck

Taisez-vous et laissez le président travailler

C’est avec satisfaction mais sans surprise que nous avons constaté la nomination des membres du gouvernement. Le président voudrait avec nous tous contribuer à retisser les liens d’une histoire collective, d’un progrès à conquérir, des transformations à réussir dans tous les secteurs d’activité sur lesquels repose notre économie. En donnant une grande place à ces femmes et à jeunes qui ont été choisis pour leur compétence et non par rapport au genre, démontrent suffisamment sa volonté ferme de mettre en œuvre sa vision politique pour un Sénégal Émergent.
Conscients des enjeux, ces ministres doivent être des hommes d’Etat comme le président Macky SALL.
L’homme d’Etat doit être :
Juste: Il est le garant de l’intérêt général. Chaque sou qu’il glisse dans sa poche; chaque tort d’un proche qu’il laisse impuni; chaque complaisance dont il est victime; le rend coupable de tous les maux.
Rassembleur : L’Homme d’État qui divise est pareil au médicament qui tue. Garantir la paix et l’unité est l’une de ses missions principales.

L’Homme d’État n’a à être l’avocat d’aucune obédience, d’aucune clientèle politique, d’aucune confession ou confrérie : il représente la Nation; c’est déjà assez.

Digne : Un Homme d’État doit être digne dans son comportement comme dans son action.

En tant que représentant de son Peuple, il ne peut lui être pardonné de jouer au petit valet devant les représentants d’un autre Peuple, de n’importe quel autre Peuple. Rien dans ses mots, dans son regard ou dans son image ne doit traduire de la servilité. Digne, il doit également être vis-à-vis de son travail, de ses résultats et de toutes les faveurs dont il jouit. La nonchalance ne doit jamais s’emparer de lui, car il doit mériter son salaire.

Orateur : L’Homme d’État doit savoir parler. Il doit savoir quand parler, de quoi parler et à qui il parle. Savoir parler ne signifie pas réaliser des envolées lyriques ou démagogiques, mais savoir se faire écouter et être félicité pour le contenu de son propos. Il doit également utiliser ses mots avec parcimonie, car il est indécent pour une autorité d’ouvrir la bouche au moindre bruit. La parole publique n’est pas n’importe laquelle; elle ne doit pas être rare, mais doit être attendue. Étudier ses interlocuteurs est également un préalable, afin de connaître leurs attentes, leurs codes et leurs états d’esprit. Cela permet d’éviter les incompréhensions et, parfois, les humiliations.

Ferme : L’Homme d’État doit être ferme, pas renfermé. Les décisions qu’il prend ou les promesses qu’il tient ne doivent pas être sans suite. Ses paroles et gestes doivent valoir quelque chose.

Mais sa fermeté ne doit pas l’enfermer dans l’aveuglement, dans les murs de ses seules ou premières idées. Il doit toujours laisser une porte ouverte pour les nouvelles idées, même si elles viennent des camps opposants.

Sobre : L’Homme d’État doit surveiller ses goûts. L’amour de l’argent et des mondanités le desservent. Il est plus que préférable qu’il s’en éloigne. Le premier risque de lui faire piller les caisses de l’État (donc sacrifier son Pays) tandis que les secondes risquent de le déconcentrer, en le noyant dans une vie dissolue où sont oubliées les préoccupations des Populations. Il est, par ailleurs, très désolant que de voir un politique s’embourber dans des frasques de sexe,mou de bling-bling.

L’illusion pour l’Homme d’État est de se prendre pour un Citoyen ordinaire : on sera toujours plus exigeant envers lui.

Audacieux : L’Homme d’État n’étant pas qu’un exécutant, il doit être source permanente d’initiatives. Il ne doit jamais s’arrêter devant les réalités compliquées et se justifier d’un « j’aurais essayé… » ou d’un « c’est ainsi fait… ».

C’est l’audace qui le pousse à réfléchir; l’audace de croire que d’autres voies existent. L’Homme d’État est donc un élan, une impulsion : pas de la stagnation.

Endurant : Les affaires publiques sont, par excellence, le domaine de l’ingratitude. Il peut prendre du temps avant que son travail ne donne des fruits. Là, l’Homme d’État ne doit pas s’attendre à être encouragé; les Peuples ayant l’habitude d’exiger une satisfaction immédiate de leurs besoins.

Accessible : Ce critère est souvent négligé, mais est également d’une importance capitale. L’Homme d’État a besoin d’être au contact de son Peuple, de le côtoyer au quotidien, de partager ses émotions et ses habitudes, de leur dire qu’il est là. Les Peuples ont besoin de leur présence, pour se rassurer ou pour se rendre compte de la communauté de leur destin. Que l’Homme d’État sache donc descendre sur le terrain, malgré son emploi du temps, car on ne gouverne pas un Pays en lisant des notes ou en seulement donnant des instructions.

Telles sont les qualités me paraissant indispensables pour faire un parfait Homme d’État. Toutes peuvent-elles se retrouver en une seule personnalité ? C’est assez rare. C’est pourquoi nous rendons Grâce à DIEU de nous gratifier un Grand homme d’Etat comme le président Macky SALL.

Le président MACKY SALL est juste c’est pourquoi il a toujours voulu une justice sociale et une équité territoriale pour tous ses compatriotes.

Rassembleur,il l’est ! L’ouverture et la longévité de BBY et de la mouvance présidentielle le montre suffisamment.

Digne, il l’est ! Son parcours social et politique parsemé d’embûches, ne lui a jamais dévié de son objectif qui est de satisfaire les besoins de ses compatriotes.

Grand orateur, il l’est ! Son discours élogieux lors de sa prestation de serment à Diamniadio l’a démontré.

Ferme, il l’est ! Malgré les pressions occultes et visibles, le président a toujours fait preuve de fermeté pour choisir ses hommes et décider des conduites à tenir pour le bien-être des populations.

Sobre,il l’est ! La sobriété, il l’a toujours instaurée dans la gestion de l’Etat et à toute sa famille politique depuis 2012.

Audacieux, il l’est ! Son audace lui a permis de s’affranchir des lobbies partisans,religieux, confrériques, économiques, intellectuels, régionalistes… pour choisir ses hommes dans ce gouvernement.

Endurant, il l’est ! Son parcours tumultueux en est la parfaite illustration.

Accessible, il l’est aussi ! Le président Macky SALL prend en compte les conseils et suggestions de tout le monde y compris ceux des opposants aigris.

Le président Macky SALL vous a fait confiance, nous aussi. Faites nous émerger !

LASS BADIANE PRÉSIDENT MOUVEMENT DIEUM KANAM

SECRETAIRE ÉLU BBY COMMUNE DE GRAND YOFF

3 Comments

  1. Seriez-vous un descendant direct de Bala Fasseké Kouyaté ou de Dieli Mori Diébaté?
    Comme art laudatoire, on ne fait pas mieux que vous.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR