Blog de Cheikh Yerim Seck

Témoignage d’Ousmane Sonko sur Mouhamadou Mbodj

YERIMPOST.COM Le voici…

 

« J’ai connu Mouhamadou Mbodj en mai 2007. Alors secrétaire général du syndicat des impôts et domaines, j’avais publié un article pour protester contre une loi, votée en catimini et taillée sur mesure pour Arcelor Mittal.  À la lecture de cet article, intitulé « Loi n°2007-25 : Une loi inconstitutionnelle, source d’illégalité et illustrative d’une politique fiscale anarchique », Monsieur Mbodj, coordonnateur du Forum Civil, s’était organisé pour disposer de mes contacts et m’appeler pour me féliciter et m’encourager. Le contact était noué et déboucha sur une collaboration, entre le syndicat des impôts et le Forum civil, qui se poursuit jusqu’à présent, sur les questions de transparence et de bonne gouvernance.

« Mais le plus marquant, c’est que Monsieur Mbodj, inconsciemment, a certainement contribué à ma décision d’engagement politique. En effet, c’est Monsieur Mbodj qui m’a appelé, en mai 2008, pour nous proposer de participer aux assises nationales qui en étaient à la phase démarrage. Face à mes réticences à être associé à une activité que je qualifiais de politicienne, il m’assura qu’il s’agissait plutôt d’un exercice citoyen et patriotique qui transcendait les politiques, auquel participaient des organisations syndicales, citoyennes, religieuses, corporatistes… et que le Forum civil en assurait désormais la coordination.





« Le feu vert obtenu du bureau de notre syndicat, nonobstant les menaces du pouvoir d’alors de casser du fonctionnaire « assisard », je m’engageais donc dans ces assises et m’inscrivis dans la commission « Orientations budgétaires, politiques économiques et environnement des affaires ». Même si mes responsabilités professionnelles ne me permettaient pas d’être assidu aux travaux, deux choses allaient me marquer : l’envergure intellectuelle et technocratique des Mamoudou Touré, Mamadou Lamine Loum, El Hadj Malick Sy « Souris », Moussa Touré…, que je croisais dans cette commission; la cupidité, sur fond de carence, de certains hommes politiques pourtant parmi les plus en vue. L’une et l’autre ont certainement contribué à faire évoluer ma position sur la politique, auparavant honnie. Mouhamadou Mbodj, que la lumière et la miséricorde d’Allah accompagnent à jamais ton repos éternel. »

Ousmane Sonko

2 Comments

  1. J’ai vu la nouvelle ce matin sans pour autant me rendre compte de l’identite du defunt.
    C’est 7 heures plus tard en revenant du gym que me je suis reellement apercu qu’il s’agissait de Mouhamadou Mbodj.Je ne l’ai jamais rencontre sinon que nos
    echanges s’etaient uniquement limitees par e-mail or skype. C’etait au debut des annees 2000 quand bon nombre d’internautes du forum de Seneweb
    s’etaient retrouves dans E-team Senegal: un cadre d’echanges pour participer au renforcement du processus democratique et la bonne gouvernance au Senegal en tant que Watchdog.
    Mouhamed fut partie desrares personnes ressource qui ont fait le review de notre mission statement draft et mis du sien a toutes nos activites. Il n’a jamais rien demande en retour pour etre remunere a la difference d’un « investigative journaliste » bombarde quelque par dans les rateliers de Macky le faux et d’un certain specialiste de la rumeur qui emettait dans le then « deg deug » devenu MIA de nos jours.
    My heart goes out to Mouhamed’s family and his loved ones and to the many of us on the web who will identify themselves with the above jotted lines, specially our late Karim Basse, Ben, Lexine, Nafy, Yaye Fall et a tout ce beau monde (kou lim dioum) qui avait tente l’aventure avec nous. En voyant ce qu’il est convenu d’appeler le printemps arabe apres que nous jetions les bases d’E-team bien avant, force est de dire que c’aurait ete pourtant possible au Senegal.

    Dineu meusseu bakh!

    Back to the cage.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR