Touba en colère contre Cheikh Mansour Diouf suite à un article de Dakaractu

YERIMPOST.COM Dans ce contexte de polémiques soulevées par le congrès raté des francs-maçons à Dakar, l’article de Dakaractu ne pouvait pas plus mal tomber pour Cheikh Mansour Diouf. Alors que l’indignation est encore vive, le site d’informations a révélé que le sieur Diouf est le président du comité d’organisation d’un sommet que va tenir au Sénégal le mouvement Moon, apparenté par ses pratiques à la franc-maçonnerie. Le Centre international des conférences Abdou Diouf de Diamniadio s’apprête à abriter, les 18 et 19 janvier 2018, le premier sommet mondial, qui se tient en Afrique, pour la paix universelle, à l’instigation de la Fédération pour la paix universelle (Fpu) fondée par Sun Myung Moon.

Il se trouve que Cheikh Mansour Diouf a une autre casquette: il est le représentant du khalife général des mourides à Yoff, Ouakam et Ngor. Une position incompatible avec celle de membre influent d’un mouvement pour le moins critiqué. Plusieurs Etats le reconnaissent comme une secte destructrice et totalitaire. En France, il est considéré comme une « secte » depuis la publication du rapport d’enquête parlementaire de 1995. Ses fervents adeptes croient que Sun Myung Moon a été désigné par le Christ pour « restaurer le parfait royaume de Dieu ».

Comment Cheikh Mansour Diouf, qui se construit une image de parfait musulman à travers sa communication électronique, s’est-il retrouvé mêlé à une secte de ce type ? Pour quels intérêts ? Telles sont les questions qui agitent Touba depuis hier soir. Les jeunes marabouts se sont réunis pour plancher sur ce cas sans précédent connu depuis la création du mouridisme. Au même moment, la haute hiérarchie de la confrérie réfléchissait à la démarche à suivre pour décharger le sieur Diouf de son rôle de représentant du khalife général.

Pour la première fois de l’histoire de la confrérie, un communiqué risque d’être publié pour se démarquer d’un responsable et le décharger de sa mission. Les heures à venir, qui s’annoncent riches en tractations, nous édifieront…

www.yerimpost.com

1 Comment

  1. Je préfere m’exprimer clairement en ouolof ma langue ; les ouolofs qui disent que ( ségal garap gou mou yéndou bou ngoon joté garapga déé ndah wakh ) mais nit yi téy gorr gu nu héyé bu midi la jott nga yahu . Sunu Borom soutoural Cheikh Mansour Diouf

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*