Blog de Cheikh Yerim Seck

Traités de mercenaires pires que Daesh, les journalistes très remontés contre Maitre Baboucar Cissé

YERIMPOST.COM «Au cours d’une plaidoirie tenue jeudi 14 novembre 2019, au tribunal de Dakar, dans une affaire de diffamation, Maître Cissé, qui défend les intérêts du demandeur Pape Thialiss Faye, a traité les journalistes de terroristes pires que Daesh. Cette violente sortie, qui procède d’une généralisation imprudente, renseigne, si besoin en était, d’un mépris insolent à l’endroit de toute une corporation de la part de Baboucar Cissé. Monsieur le bâtonnier, s’il y a un instrument que les deux corporations d’avocats et de journalistes partagent, c’est l’existence d’un code déontologique», a écrit Bamba Kassé dans sa lettre de protestation envoyée au Bâtonnier de l’Ordre des avocats.

2 Comments

  1. AU SÉNÉGAL LE RIDICULE NE TUE POINT. LA CORRUPTION DES JOURNALISTES, LEUR MANQUE DE SÉRIEUX ET LEUR PROPENSION À EXERCER UN VIL CHANTAGE SUR LES HONNÊTES CITOYENS , TOUT CECI N’EST PLUS UN SECRET. CEST COMME LE RACKET QUOTIDIEN QUE POLICIERS DE LA CIRCULATION EXERCENT SUR LES USAGERS DE LA ROUTE; CEST TOUT COMME LE PRIX DE KOLA QU’ON GLISSE SOUS LA MANCHE POUR SE FAIRE DÉLIVRER UN DOCUMENT A LA MAIRIE ET DANS CERTAINS SERVICES DE L’ÉTAT.
    DONC, MESSIEURS LES JOURNALISTES SACHEZ RAISON GARDÉE CAR VOS SAUTES D’HUMEUR C’EST COMME LE MIAULEMENT DU CHATON QUI VIENT DE NAÎTRE CAR N’EFFRAIE PERSONNE.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR