Blog de Cheikh Yerim Seck

Trois mots de « Solutions » sur le rapport à la religion (Cissé Kane Ndao)

Athéisme-Syncrétisme-Insitutionnalisation des rapports de l’État avec les chapelles religieuses, au premier rang desquelles les confréries.
Qui est dupe ?
Qui va définir ces rapports ?
Et d’ailleurs ce seront quels types de rapports?
Qui va déterminer le champ d’action de la religion et les limites en conséquence de son influence ?
Démagogie quand tu nous tiens.
On ne peut pas enrober sa volonté de mettre au pas les confréries, sous le couvert d’une pseudo volonté d’une institutionnalisation de leurs rapports à l’État comme si la religion qu’elles servent a besoin de la reconnaisance de l’État, ou de son autorisation pour toutes les actions qu’elle engage.
Le sombre dessein de ce politicien est simple et trans parait à travers ces mots et expressions.
L’État, laïc et en conséquence donc athée est sacrilége pour lui, et ses mentors. Le salafiste, appelant de ses voeux un régime islamiste y mettra fin, suivant en cela la fatwa de ses mandants qui tirent les ficelles dans l’ombre.



Pour eviter que l’on se penche sur leurs véritables intentions, il lance un leurre : l’État sera syncrétique.
Je le vois d’ici dire intérieurement soubanallah.
Car les salafistes nous haïssent et nous méprisent autant qu’ils détestent nos confréries dont ils nous accusent d’idolâtrer les guides spirituels.
D’où dans la suite du long dévelopement du passage de Solutions sur leurs futurs rapports avec le pouvoir spirituel, l’idée présentée comme l’expression d’une position équidistante entre les différents cultes d’une nstitutionnalisation des rapports entre l’État et nos chapelles religieuses !
Stratégie cynique d’un réformateur social brûlant d’une passion incontrôlable de domination politique pour imposer un nouvel ordre social aux antipodes de notre culture de notre civilisation et de nos valeurs religieuses, d’inspiration sunnite.
C’est que les salafistes sont forts. Ils ont réussi le conditionnement de leur poulain totalement fanatisé et gonflé d’adrénaline, entièrement consummé par sa mission quasi jihadesque : prendre le Sénégal et le leur livrer.
Ceux qui sont séduits suivent aveuglément.
Car on leur sert le discours qu’ils souhaitent entendre.
Sans comprendre le sombre dessein qui nourrit l’engagement enrobé de patriotisme démagogiquement revendiqué par leur héros du moment !
Mais nous veillons.
Car nous savons.




Cissé Kane NDAO
Président A.DÉ.R
Diplômé de Sciences PO
EMBA Management public territorial
Master 2 Professionnel Gestion de projet GAR et pilotage du changement

7 Comments

  1. Monsieur Kane Ndao, si vous lisez ce poste, je vous prie de poser ce débat a terre, laissez les questions de religion et d ‘ethnie de cote car vous voulez bruler ce pays. Debattez avec Sonko et PASTEF sur des questions plus sérieuses: économie, education, agriculture, monnaie, emploi des jeunes, lutte contre la corruption, pêche, élevage, économie numérique, immigration, indépendance économique et j ‘en passe. Vous voyez il ya des sujets a foison mais Sonko a raison, il a touche la ou cela fait mal et c est le DIEUFOUR des DEUMES; Ces gens de l APR sont nuls, de vrais manchots, les plus médiocres et incompetents de ce pays qui gouvernent. Bien sur, nul n est surpris que vous n ayez pas d arguments solides a opposer a Sonko alors il ne vous reste qu a descendre dans les caniveaux et y puiser ce qu il y a de plus nauséabond. Depuis 1960, c est la 1ere fois que le débat public porte sur la religion et l ethnie sous MAcky Sall et non sur les idées et programmes! ne vous en faites pas car tous les jeunes sont a present éveillés grace a Sonko et le combat ne fait que démarrer. Toi, Macky Sale , Khalifa Niasse ne pouvez pas arrêter la mer avec vos bras. Vous serez tous emportes par cette lame de fond qui arrive afin de tout nettoyer et repartir sur de nouvelles bases avec des dirigeants honnêtes, intègres, compétents et croyants. Votre fin approche!

  2. Monsieur Kane Ndao, si vous lisez ce poste, posez le debat sur la religion et l ethnie par terre. Sonko et le PASTEF vous invitent a un debat d idees, portant sur l economie, la religion, l education, l emploi des jeunes, la lutte contre la corruption et le pillage des fonds publics, l immigration des jeunes, l agriculture, la peche, l elevage, la transformation de notre economie, la monnaie , la reforme de l administration publique et j en passe. il y a des sujets a foison mais Non, vous preferez toi et les Satans comme Kahlifa Niasse descendre dans les caniveaux et la fange et y puiser ce qu il ya de plus nauseabond afin de diviser le pays mais cela ne marchera pas. C est sous MAcky Sall, depuis 1960, que le debat public porte sur l ethnie et la religion. Sonko a raison, il a touche la ou cela fait mal c est pourquoi les gars de l APR entrent dans le DIEUFOUR des DEUMES, de vrais incompetents, mediocres doubles de voleurs et des anti patriotes qui on vendu le Senegal aux etrangers. Ne vous en faites pas car Sonko fait du tres bon boulot, les jeunes sont eveilles et reveilles grace a lui. La lame de fond qui arrive va vous emporter sur son passage ainsi que les vieillards grabataires qui entourent et conseillent MAcky Sall le gros . On va degager et eliminer le SYSTEME et le combat ne fait que demarrer et on est pret a y laisser la vie. on va degager ce gouvernement APR et reformer le pays et enfin le developper grqce a des Senegalais patriotes, competents, integres, honnetes et serieux

  3. Avant son transhumance alimentaire Monsieur Cissé Kane Ndao se faisait remarquer avec les articles très virulents contre son nouveau maître. Ces articles avaient jadis comme titre : « Macky, un crève coeur », « Les « WAX WAXETT » de Macky » , »L’insolente indifférence du régime mackyen devant les malheurs du peuple » , Sachez raison garder, Macky », « Lobbies et deals sous Macky…Après Diack Family, à qui le tour ? »
    Par exemple dans son article intitulé « Lobbies et deals sous Macky…Après Diack Family, à qui le tour ? » Monsieur Cissé kane Ndao disait ceci: « Servir les intérêts de lobbys ne sera jamais un programme politique. MACKY était-il véritablement prêt pour exercer le pouvoir ? C’est une question qui vaut la peine d’être posée. Pour qui observe bien sa communication en tout cas, il ressort clairement qu’il manque d’initiatives. Son langage est celui de la réaction, jamais de l’action. Qui dit réaction dit défense, justification. D’où cette propension à toujours adopter le ton vindicatif par excellence, qui est la preuve évidente de névroses fortes datant de longtemps.
    C’est la preuve que MACKY est réfractaire à la critique, et a un attachement viscéral au pouvoir qui renseigne à suffisance sur ses envies de dictature qui fondent son admiration envers les présidents qu’il fréquente sur le continent  »
    Au final, je comprends pourquoi il ne publie plus ses articles là ou il avait l’habitude de les publier (xalimasn).
    Pas de censure, je n’ai insulté personne.

  4. Tout musulman et croyant doit avoir à l’esprit que Le PROPHETE (PSL) associe les calomiateurs à des cannibals, en plus IL a clrairement dit qu’un musulamn ne ment pas, le mensonge est l’un des pires péchés. Serigne Abdoul LAHAT disait nit moy « kou sa waxi demb mengoo ak sa jeffi teyy » car, poursuit-Il « goor kaddom moo koy tunkk ».
    Alors jugez-vous mêmes si ce monsieur sur sa position d’hier et d’aujourd’hui.

    Ceci est tiré du mur de sa page facebook et date du 02 juin dernier

    « Cissé Kane Ndao.
    2 juin •
    EXTRAIT D’UN DE MES ARTICLES SUR LA POLÉMIQUE STÉRILE CONCERNANT LE DÉBAT MALSAIN AUQUEL SERIGNE MOUNTAKHA MBACKÉ VIENT DE METTRE FIN
    Laissons tomber les querelles et polémiques futiles sur la religion (…).
    Que je sache, nul parmi nous ne peut décréter l’exclusion de son semblable de la religion.
    Allah SWT Lui-même dit au Prophète PSL que son devoir se limitait uniquement à transmettre Son message comme Il le lui avait demandé, et qu’il n’était pas de ses prérogatives d’exiger ou d’imposer l’adhésion de qui que ce soit à l’Islam ! (…)
    Que chacun s’occupe de la poutre qui pend à son œil, au lieu de s’occuper de la brindille qui pend à l’œil de son prochain.
    Restons-en aux principes qui doivent gouverner notre vivre ensemble, dans notre République, laïque jusqu’à preuve du contraire : les goûts et les couleurs, la foi et les questions d’orientation sexuelle ne se discutent pas.
    Et les débats et autres polémiques stériles dès lors que les plus hautes autorités de ce pays s’en saisissent peuvent prendre une tournure regrettable pour tout le monde.
    Ne jouons pas avec le feu.
    Car comme nous en alertait Al Makhtoum, nous pourrions provoquer la colère de Dieu !
    Et nul ne pourra dire qu’il n’a pas été averti. »
    Cissé Kane Ndao.

  5. Tout musulman et croyant doit avoir à l’esprit que Le PROPHETE (PSL) associe les calomiateurs à des cannibals, en plus IL a clrairement dit qu’un musulamn ne ment pas, le mensonge est l’un des pires péchés. Serigne Abdoul LAHAT disait nit moy « kou sa waxi demb mengoo ak sa jeffi teyy » car, poursuit-Il « goor kaddom moo koy tunkk ».
    Alors jugez-vous mêmes si ce monsieur sur sa position d’hier et d’aujourd’hui.

    Ceci est tiré du mur de sa page facebook et date du 02 juin dernier

    « Cissé Kane Ndao.
    2 juin •
    EXTRAIT D’UN DE MES ARTICLES SUR LA POLÉMIQUE STÉRILE CONCERNANT LE DÉBAT MALSAIN AUQUEL SERIGNE MOUNTAKHA MBACKÉ VIENT DE METTRE FIN
    Laissons tomber les querelles et polémiques futiles sur la religion (…).
    Que je sache, nul parmi nous ne peut décréter l’exclusion de son semblable de la religion.
    Allah SWT Lui-même dit au Prophète PSL que son devoir se limitait uniquement à transmettre Son message comme Il le lui avait demandé, et qu’il n’était pas de ses prérogatives d’exiger ou d’imposer l’adhésion de qui que ce soit à l’Islam ! (…)
    Que chacun s’occupe de la poutre qui pend à son œil, au lieu de s’occuper de la brindille qui pend à l’œil de son prochain.
    Restons-en aux principes qui doivent gouverner notre vivre ensemble, dans notre République, laïque jusqu’à preuve du contraire : les goûts et les couleurs, la foi et les questions d’orientation sexuelle ne se discutent pas.
    Et les débats et autres polémiques stériles dès lors que les plus hautes autorités de ce pays s’en saisissent peuvent prendre une tournure regrettable pour tout le monde.
    Ne jouons pas avec le feu.
    Car comme nous en alertait Al Makhtoum, nous pourrions provoquer la colère de Dieu !
    Et nul ne pourra dire qu’il n’a pas été averti. »
    Cissé Kane Ndao.

  6. Voilà pourquoi le PASTEF doit avoir un archiviste documentaliste qui travaille en temps plein. Pour discréditer ces chasseurs de prime sans foi ni loi et montrer leur vrai visage, nul besoin de répondre à leurs invectives, calomnies, diffamations et mensonges. Il suffit juste de rappeler ce qu’ils avaient dit ou écrit dans un passé très récent et on avance.

  7. Cissé Kane ndao est un chien qui a déféqué et qui retourne manger ses chiottes.Quel chien ce mec!je me demande qui peut il être le père ou le mari ou même le parent.Des imbéciles,des sardanapale de ce genre qui ont tout sacrifié à leur ventre et bas ventre se permettent d’être des mercenaires pour tirer sur des gens honnêtes et alimenter des sujets de débats dangereux.Il faudrait que les supporters de Sonko commencent à former des brigades secrètes pour chatier des vermines de ce genre qui ne sont pas dans le débat démocratique.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR