Blog de Cheikh Yerim Seck

Un monument s’écroule

Un grand homme est parti.Un homme qui a compris le sens universel du message de l’Islam.Un homme d’une vaste culture, d’une rare compréhension des textes religieux.
Cet homme incarne dès sa jeunesse la sociabilité de notre bien-aimé le Prophète Mohammed(Paix et Salut sur Lui). C’est pourquoi il s’est investi en défenseur des opprimés,des faibles,des démunis.Il s’est engagé dans le mouvement syndical durant son séjour d’étude au Caire à l’Université d’Al azhar.
Le courage,la détermination,la vision,la générosité,l’optimisme sont tous des synonymes de ce grand homme.
Ils serait impossible de qualifier l’homme parcequ’il est simplement multidimensionnel.
Est-ce un juriste en droit islamique?En tout cas il me rappelle bien le grand Imam de Médine Malick Ibn Anas.
Serait-il un exégète du Coran?
En philosophie,il n’a rien à envier aux penseurs les plus pointus tels que Socrate, Platon, Averroès, Avicenne…
En politique je ne peux le comparer qu’à Montesquieu.
Ce grand homme a mis tout son savoir au service de l’Islam, de la Ummah, de son peuple et de l’humanité.
Il s’est engagé dans la résolution de la crise palestinienne et dans d’autres crises qui secouent le monde islamique.
Grand diplomate ,il a permis à son pays de nouer d’excellentes relations avec les pays arabes.
Il a participé activement au rayonnement du journalisme et de la démocratie au Sénégal au péril de sa vie.
Il n’a pas vécu longtemps parmi nous pour que nous puissions profiter de sa sagesse mais heureusement que tout instant de sa vie est un enseignement.
Une référence de la jeunesse, un pilier du journalisme ,un défenseur des libertés démocratiques s’en est allé.

Adieu Oustaz Sidy Lamine NIASS.
Que Firdaws soit ta demeure.

Abdoul Ahad SYLLA
Étudiant en L2 MPI UFR SAT/UGB
Saint-Louis,Le 05 Décembre 2018

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR