Blog de Cheikh Yerim Seck

Vidéo- Réponse de Seydou Bocoum de Pastef à l’édito de Cheikh Yérim Seck sur Sonko

5 Comments

  1. Pathétique! Mais dénonciations, c’est Ousmane Sonko qui l’a commencé dans ce pays. il y a des jeunes plus pourris que cette vieille génération, et OS rn fait partie sinon le khalife général.

  2. Vous avez tout compris M. Bocoum. Ils veulent distraire le candidat Sonko et par la même occasion jeter le discrédit sur sa personne. Le ridicule devrait pouvoir tuer au Sénégal.
    Voilà des mois que Sonko a fait la révélation sur les 94 milliards, aucun débat, aucun cri de scandale, aucune suite favorable n’a été réservée à ce dossier par les mercenaires de la plume. Je ne les ai jamais entendus demander au principal accusé de répondre face aux accusations graves. Au contraire, on a préféré mettre l’accent sur l’éventuelle rencontre entre Sonko et Wade au Qatar pour noyer l’information gravissime. Quand le Pastef a informé l’opinion sur le patrimoine déclaré de Macky Sall (des milliards), les mercenaires qui s’agitent aujourd’hui n’ont pas jugé nécessaire d’organiser un débat encore moins de demander à ce dernier de s’expliquer sur la provenance de cette fortune en moins de six ans. Maintenant ils veulent nous faire croire que Sonko est un délinquant parce qu’il aurait créé une société pour gagner de l’argent, qu’il ne devrait pas créer une société pendant cinq ans après son limogeage pour des raisons d’éthique.
    De quelle éthique il s’agit? De celle d’un homme qui nous dit qu’il jeûne tous les Lundi et qui viole les filles le week-end. Ce ne sont pas des insultes mes chers. Juste des faits. Si relater des faits avérés constitue une insulte, jeter le discrédit sur une personne qui n’a « commis la faute » d’avoir de l’ambition pour son pays est abject et minable.
    Nous n’avons jamais rencontré Sonko, nous ne sommes pas des militants de son parti, nous n’avons aucun intérêt particulier à gagner en étant ses « répondeurs automatiques », nous ne pensons pas qu’il est le messie encore moins qu’il ne doit pas être critiqué. Cependant nous exigeons de l’objectivité dans les attaques. Attaquez le sur sa vision, son programme, sur des faits délictuels que vous ne pardonnerez pas aux autres candidats. Autrement, vous nous trouverez sur votre chemin parce qu’il est notre candidat et nous pensons qu’il est patriote tout court.

  3. Juste souligner que nous connaissons la nature du contrat et le montant de la commission (12%) demandé légalement par MECALEX aux personnes habilitées mais nous ne connaissons rien du type de contrat et des montants à recevoir par les mercenaires de la plume. J’ai salué malgré l’incompréhension qui l’entoure le comportement de Tounkara qui a accepté une nomination officielle qui a été publiée. Moussa Dadis Camara avait révélé qu’au lendemain du putsch dont il était l’instigateur CYS, alors journaliste à J.A. lui a demandé secrètement s’il avait l’intention de conserver le pouvoir afin qu’il laide dans son projet. Proposition qu’il déclina. Le « prestataire de services » commença ainsi à lui consacrer des articles qui lui sont défavorables. Lorsqu’on a demandé à C.Y.S d’affirmer ou d’infirmer cette accusation, il a répondu par ces mots:  » Je voulais le tester pour connaitre ses vraies intentions ». Appréciez par vous mêmes.

  4. M Moustapha. vous avez tout faux et vous n’avez peut être pas les dernières nouvelles. Mr SONKO a accusé Mr DIALLO de détournement de 94 milliards et hier il y a eu un glissement lors du point de presse de ses acolytes. Mr DIALLO n’est plus « détourneur » mais plutôt « complice de détournement ». SONKO qui a bâti sa popularité sur ses « vertus supposées » ne doit pas se permettre de colporter des contrevérités. cela tendrait à penser qu’il n’est pas mieux que ceux dont il dénonce le comportement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Depuis

° Top
YerimPost

GRATUIT
VOIR