Menu
YerimPost

08 Mars : L’ANHMS dénonce le manque de financement et appelle à l'action des autorités.



Dans le cadre de la célébration de la Journée des Droits de la Femme, l'Association Nationale des Handicapées Moteur du Sénégal de la Médina, a adressé un appel urgent aux autorités locales et étatiques. 

« Nous dénonçons fermement le manque de financement alloué aux initiatives visant à soutenir les femmes handicapées dans notre communauté. Malgré nos efforts continus pour promouvoir l'autonomisation et l'inclusion des femmes handicapées, le manque de ressources financières entrave considérablement notre capacité à réaliser notre mission.

Les femmes handicapées de la Médina font face à des défis multiples, notamment l'accès limité à l'éducation, à l'emploi et aux services de santé. Sans un soutien financier adéquat, il est extrêmement difficile de mettre en œuvre des programmes efficaces visant à remédier à ces problèmes et à promouvoir l'autonomie des femmes handicapées.

Nous appelons donc les autorités locales et étatiques à prendre des mesures immédiates pour garantir un financement adéquat et durable pour les initiatives en faveur des femmes handicapées. Il est essentiel que des fonds soient alloués spécifiquement pour soutenir les programmes visant à renforcer les capacités, à fournir un accès équitable aux opportunités et à promouvoir l'inclusion des femmes handicapées dans tous les aspects de la société.

Ensemble, nous pouvons créer un avenir plus juste et plus inclusif pour toutes les femmes, y compris celles qui vivent avec un handicap. Nous exhortons les autorités à écouter nos préoccupations et à agir de manière décisive pour garantir que les droits et les besoins des femmes handicapées ne soient pas négligés » a indiqué l’association. 
Vendredi 8 Mars 2024
REDACTION