Menu
YerimPost

Report de la présidentielle : Le député Demba Diop met tout sur le dos du président de la République



Report de la présidentielle : Le député Demba Diop met tout sur le dos du président de la République
Invité de la matinale de la Tfm de ce mercredi 7 février 2024, le porteur de l’amendement qui fixe la présidentielle au 15 décembre 2024 s'est longuement expliqué. Sur le plateau de cette télévision privée, le député-maire de Tivaouane précise que « c’est le président lui-même qui a pris la décision unilatérale de reporter l’élection en abrogeant le décret qui convoque le corps électoral. » 
 
Le député dément par ailleurs, toute tentative de corruption soulevée contre les deux magistrats du Conseil Constitutionnel. « Il n’y a pas de crise entre les institutions même avec la mise en place de la commission d’enquête parlementaire visant deux membres du Conseil Constitutionnel pour des faits de corruption, de concussion et de collusion. Je considère qu’il n’y a pas eu de corruption. »


Toutefois, il ajoute en indexant le Chef de l’Etat : « si le président Macky Sall voulait que les choses s’arrêtent, il aurait facilité l’ouverture d’une information judiciaire après que le juge Cheikh Ndiaye a déposé une plainte. »


Cependant, le parlementaire a traité la commission d’enquête de commission politique. « La commission d’enquête est une commission politique avec des batailles sournoises qui y sont menées et que le plus simple aurait été que la justice se saisisse de l’affaire tout bonnement pour situer les responsabilités »,  note encore le député.


Et pour terminer son propos, il a demandé au chef de l’État de « libérer les détenus politiques avant d’appeler à un dialogue qui permettra à tous les candidats de participer à la présidentielle... » 
Mercredi 7 Février 2024
REDACTION